Accueil » Portail Culture » Hommage au groupe Manouchian

Hommage au groupe Manouchian

Du 13 au 24 février 2024

Manifestations organisées dans le cadre de la Commémoration du 80ème anniversaire de l’exécution du groupe Manouchian et du transfert au Panthéon de Missak et Mélinée Manouchian. 

……….

Exposition Vivre à en mourir

Du 13 au 24 février, médiathèque Lucie-Aubrac
Entrée libre

La bande-dessinée Vivre à en mourir conte le destin de Marcel Rayman, ce jeune polonais, juif, pacifiste, qui, face aux crimes nazis, prendra les armes auprès de Missak Manouchian et d’autres Résistants. Pendant deux éprouvantes années, durant lesquelles il voit sa famille déportée, Marcel Rayman fait l’apprentissage de la clandestinité, de la « guérilla urbaine », de la mort, de la peur… et de la trahison.

Son visage apparaît sur l’Affiche Rouge, outil de propagande destiné à décrédibiliser les actions de la Résistance, mais qui suscite au contraire un élan de sympathie de la part de la population.

Planches originales de Jeanne Puchol (dessinatrice) et Laurent Galandon (scénariste)

  • Inauguration lors de l’hommage rendu aux Résistants du groupe Manouchian

    vendredi 16 février à 18h

    En présence des auteurs.
    Avec la participation de l’Espace Pandora.
    Visite de l’exposition suivie d’une vente-dédicace.

N’hésitez pas à aller feuilleter quelques pages de Vivre à en mourir sur le site de l’éditeur !

L’Armée du crime
Film de Robert Guédiguian, 2009. Durée 2h19.
Avec Simon Abkarian, Virginie Ledoyen, Robinson Stévenin

Mercredi 21 février à 18h, cinéma Gérard Philipe 

Dans Paris occupé par les allemands, l’ouvrier poète Missak Manouchian prend la tête d’un groupe de très jeunes juifs :  Hongrois, Polonais, Roumains, Espagnols, Italiens, Arméniens, déterminés à combattre pour libérer la France qu’ils aiment, celle des Droits de l’Homme.
Dans la clandestinité, au péril de leur vie, ils deviennent des héros. Vingt-deux hommes et une femme parmi eux sont condamnés à mort en février 1944. Dans une ultime opération de propagande, ils sont présentés comme une «Armée du crime», leurs visages en médaillon sur un fond rouge placardés sur les murs de toutes les villes du pays. Ces immigrés, morts pour la France, entrent dans la légende.

Tarif : 4.20 euro

Concert de François Mardirossian

Vendredi 23 février à 18h, médiathèque Lucie-Aubrac

François Mardirossian est un pianiste français d’origine arménienne qui après quelques voyages en Arménie a récolté plusieurs partitions rares et inédites de musique qu’il se propose de vous faire entendre : une musique lyrique à la croisée des esthétiques et des cultures.
De Komitas à Babadjanian, plongez-vous dans cette musique au souffle slave et aux inflexions orientales.

Informations pratiques

Médiathèque Lucie Aubrac
2/4, avenue Marcel Houël
69200 Vénissieux
Renseignements : 04 72 21 45 54
Accès : T4 – arrêt Marcel Houël / Hôtel de Ville
C12 – arrêt Marcel Houël / Hôtel de Ville

Cinéma Gérard-Philipe
12 avenue Jean Cagne – 69200 Vénissieux
Renseignements : 04 78 70 40 47
Accès : T4 – Arrêt Venissy

Tout public